L'Institut Monroe est une organisation à but non lucratif qui a pour objectif la recherche et l'éducation.

     

    Il a été fondé par Robert A. Monroe dans les années 50.

    Après s'être d'abord consacré à la recherche des effets que pouvaient produire différents types de sons sur l'accélération de l'apprentissage, dès 1958, une équipe pluridisciplinaire de chercheurs composée de spécialistes dans les domaines de la psychologie, la médecine, la biochimie, la psychiatrie, l'ingénierie électrique, la physique...

    et l'éducation ont mis au point une technologie audio d'avant garde nommée Hemy-Sync.

     

    Son objectif était non seulement d'améliorer les capacités mentales mais également de faciliter le sommeil.

    Des milliers de participants ont suivi les séminaires de l'institut et ses méthodes sont utilisés par plus de 2 millions de personnes dans le monde. Dans les hôpitaux, les universités, le département d'État, le monde des affaires...

    Après le décès de Robert Monroe, l'institut continue d'affiner ses recherches avec la collaboration de psychologues, psychiatres, médecins , biochimistes, ingénieurs, électriciens, physiciens , enseignants, et divers scientifiques.

    Ces recherches ont abouti à la découverte suivante :

     

    Certains types de fréquences sonores amènent l'être humain à des états de conscience peu accessibles en temps ordinaire.

    Des travaux plus approfondis ont permis de vérifier les combinaisons de sons qui provoquent des états de conscience différents et ont conduit au développement de techniques visant à maintenir ou contrôler ces états.

    Différents programmes pédagogiques ont été développés sous forme de séminaires et de CD/K7 audio destinés au grand public rendant ainsi possible à chacun l'expérimentation de différents états de conscience.

    Pour avoir ouvert la brèche dans ce champ d'investigation, l'Institut Monroe jouit d'une réputation internationale.

    Il continue aujourd'hui sa vocation de leader dans le domaine de la recherche scientifique associée à la technologie du son.

     

    L'Institut Monroe est actuellement dirigé par la fille du fondateur de l'Institut, Nancy H. Mc Moneagle.

    1/14